OK
AJAX error!

Les forumsÉtiquetage du dictionnaireInterjections et onomatopées

Interjections et onomatopées

Bonjour à tous,

je me demandais l'intérêt qu'a le genre grammatical "onom", puisque ce n'est finalement qu'une sous-catégorie d'interjection ?

S'il n'en a aucun, je propose de le supprimer et de changer les entrées marquées "onom" vers "interj".
le 24 novembre 2010 à 18:45
Oui. On pourrait mettre /onom/ comme étiquette lexicale.

En ce qui concerne les interjections, cependant, je ne vois pas l’intérêt d’y répertorier des mots déjà étiquetés, comme purée.

Lire : fr.wikipedia.org…
le 25 novembre 2010 à 20:18

Oui. On pourrait mettre /onom/ comme étiquette lexicale.



J'ai relevé ça sur Wikipédia :

Les onomatopées, qui, pour certains théoriciens, constituent en fait les seules vraies interjections, consistent en des imitations de bruits, de sons, de cris



ce qui m'étonne quelque peu, d'autant plus que la phrase n'est pas sourcée.

En ce qui concerne les interjections, cependant, je ne vois pas l’intérêt d’y répertorier des mots déjà étiquetés, comme purée.



Peut-être cela pourrait servir au correcteur grammatical ? J'avoue n'être pas le plus compétent, n'étant ni professeur de français, ni étudiant en lettres modernes ! Mes savoirs s'arrêtent à mes recherches personnelles, nombreuses, quoique souvent infructueuses.
le 25 novembre 2010 à 21:37

Oui. On pourrait mettre /onom/ comme étiquette lexicale.



D'accord.
le 25 novembre 2010 à 22:43
Réflexion faite, voici mes décisions.

1. Les onomatopées seront étiquetées comme interjection, avec une étiquette lexicale /onom/. (Je ferai les modifs avec un script.)

2. Ne doivent pas être étiquetés comme interjection les mots considérés par ailleurs comme nom. Par exemple, les mot purée, saloperie, connard, connerie, chierie, putain, merde, etc. ne seront pas considérés comme interjection, même s’ils peuvent être employés dans des tournures interjectives qui peuvent être longues ou courtes (par ex: « Putain ! Bordel de merde ! Quelle chierie ! »).
La raison, Wikipédia l’explique bien : « L'interjection est la plus archaïque des catégories de mots. Elle est indépendante des mots qui précèdent ou qui suivent : ne se rattachant jamais, ni directement ni indirectement, au couple constitué par le verbe et le sujet, elle doit être considérée comme étant hors syntaxe. En effet, se suffisant à elle seule, elle ne complète rien (étymologiquement, interjection signifie jeté au milieu). »
Lorsque des mots communs sont étiquetés aussi comme interjection, ça rend les choses plus confuses pour le correcteur.

3. En revanche, les mots que nous considérerons comme interjection sont ceux qui ne servent pas par ailleurs à autre chose : foutredieu (que je viens de proposer), taïaut, jarnicoton, , parbleu, oups, fichtre, tchao, beurk, etc.
le 08 décembre 2010 à 11:04

Réflexion faite, voici mes décisions.



D'accord. Je mettrai donc à la corbeille les propositions que j'ai faites et qui ne collent pas à cette politique (quand j'aurai un peu plus de temps).

Edit : je vois que tu l'as déjà fait. Merci à toi, Admin ;)
le 08 décembre 2010 à 11:54

Notification par e-mail    0