OK
AJAX error!

Les forumsDictionnaireSous-dictionnaire «Complément»

Sous-dictionnaire «Complément»

Je propose d'utiliser ce fil pour discuter de l'extension du sous-dictionnaire "Complément".

Le champ lexical est important pour ce sous-dictionnaire. Il doit nous indiquer pourquoi nous n'avons pas intégré l'entrée dans un des autres sous-dictionnaires.

Pour les prénoms anciens, nous pouvons les intégrer avec le lexique "vieux". Êtes-vous d'accord?

Normalement, un mot rare est accepté dans les autres sous-dictionnaires lorsqu'il est repris dans un dictionnaire en ligne (TLFi, Reverso, Larousse, ...). À mon avis, les autres mots rares doivent être tout simplement rejetés vers la Corbeille. Si nous utilisons le sous-dictionnaire "Complément" pour ces mots, nous allons le transformer en fourre-tout.

le 12 mai 2010 à 20:47
Bonjour à tous, [ça tombe bien, il est 8h... c'est l'heure de vous saluez ;-)]

Pour mémoire, [issu du FOOorum]

Exemple(s) de mots relativement rares qui pourraient être admis dans Complément
* www.dicollecte.org… : impensabilité
* en héraldique : www.dicollecte.org… : gulpe, www.dicollecte.org… : ceintre, www.dicollecte.org… : sicamor, www.dicollecte.org… : courti, www.dicollecte.org… : componure, ... (cf. propositions de rinaldum)

Risque de confusion (==> faute d'orthographe), mot moins courant qu'un autre pouvant engendrer l'acceptation d'une faute :
* www.dicollecte.org… : ceintre (confusion possible avec cintre)
* www.dicollecte.org… : cannette (confusion possible avec canette)

---
En réponse à Laurent

Il y a quelques mois encore, la seule référence reconnue était les dictionnaires "papier". Cela me convenait mieux car c'est une référence "stable" alors que les dictionnaires "web" peuvent être changeant et sont souvent soumis à la contribution d'internautes (exemple : l'encyclopédie Larousse).

Pierre
le 13 mai 2010 à 08:02
Bonjour,

Il y a déjà des mots rares, parfaitement valides que nous n’avons pas intégrés dans Commun, mais dans Complément.
Intension : www.dicollecte.org…
Intensionnalité : www.dicollecte.org…

Les jeter à la Corbeille est peu pertinent (puisque c’est une zone d’évacuation). Les mots rejetés nous seraient vraisemblablement encore proposés. Mieux vaut leur trouver un statut stable, même si nous ne les intégrons pas dans les dictionnaires finaux.

Normalement, un mot rare est accepté dans les autres sous-dictionnaires lorsqu'il est repris dans un dictionnaire en ligne (TLFi, Reverso, Larousse, ...).


Alors il faut intégrer impensabilité, ce qui ne me dérange pas.

Pour ma part, je maintiens la proposition que j’ai faite naguère.

On pourrait envisager deux sous-dictionnaires pour stocker ce qui ne nous sert pas:
- Variantes, pour y mettre les variantes de formes qu’on ne veut pas voir (pour les mots déjà dans dans le dico),
- Complément, pour y mettre les mots trop rares ou ceux qui sortent de notre politique.

Ça nous permettrait de faire clairement la distinction entre les deux cas de refus. Et le dictionnaire serait correctement organisé.

Il y a quelques mois encore, la seule référence reconnue était les dictionnaires "papier". Cela me convenait mieux car c'est une référence "stable" alors que les dictionnaires "web" peuvent être changeant et sont souvent soumis à la contribution d'internautes (exemple : l'encyclopédie Larousse).


Je me méfie aussi un peu des dictionnaires en ligne, même s’ils sont très utiles. Le Larousse en ligne est un fourre-tout, Wiktionnaire contient beaucoup d’«erreurs» (notamment sur le genre des mots). Seul le CNRTL semble bien pensé.
le 14 mai 2010 à 09:09

On pourrait envisager deux sous-dictionnaires pour stocker ce qui ne nous sert pas:
- Variantes, pour y mettre les variantes de formes qu’on ne veut pas voir (pour les mots déjà dans dans le dico),
- Complément, pour y mettre les mots trop rares ou ceux qui sortent de notre politique.



Je n'en vois pas trop l'intérêt pour nous, étant donné que les variantes sont déjà signalées par un lexique.

Cependant, cela peut-être intéressant pour l'utilisateur qui veut simplement plus de mots mais pas de variantes (la plupart du temps classiques d'après ce que j'ai vu). Mais je doute que beaucoup de gens soient dans ce cas-là. Votre avis ?

Seul le CNRTL semble bien pensé.



Je te rejoins là-dessus. Je propose donc de n'intégrer uniquement les mots rares repris soit dans un dico papier, soit dans le CNRTL. (Quoique certains mots dans le CNRTL peuvent être sujets à débat).
En conséquence, un mot rare répertorié seulement dans une autre source (Reverso, Larousse.fr, Mediadico, Wiktionnaire, pour ne citer qu'eux) devra être systématiquement refusé.

Deux choses à faire :

- décider d'une limite au-dessous de laquelle les mots ne pourraient être intégrés que dans Complément.
- choisir si le lex. 'var' doit toujours être mis pour les mots alternatifs dans 'Complément'.
Deux mots ont des prononciations différentes ; l'un va dans Commun, l'autre dans Complément = 'var' ou 'alt' ?

Pour les prénoms anciens, nous pouvons les intégrer avec le lexique "vieux". Êtes-vous d'accord?



Je n'ai pas vraiment d'avis là-dessus. Pour le moment, seuls les 400 prénoms les plus courants ont été intégrés, c'est bien ça ?
Comment déterminer les prénoms anciens ayant la légitimité de se trouver dans Complément et ceux ne l'ayant pas ?
le 22 mai 2010 à 21:00

On pourrait envisager deux sous-dictionnaires pour stocker ce qui ne nous sert pas:
- Variantes, pour y mettre les variantes de formes qu’on ne veut pas voir (pour les mots déjà dans dans le dico),
- Complément, pour y mettre les mots trop rares ou ceux qui sortent de notre politique.



Je suis à présent plutôt pour cette solution.
Je propose de:
- renommer le sous-dictionnaire "Complément" en "Variantes".
- créer un nouveau sous-dictionnaire "Complément"
- transférer les entrées n'ayant pas de lexique "var" dans "Complément" (il n'y en a que quelques unes)
- enlever le lexique "var" aux entrées du sous-dictionnaire "Variantes"
Nous pourrons ainsi utiliser le sous-dictionnaire "Complément" pour mémoriser les termes qui ont été refusés. Le but de ce sous-dictionnaire ne doit pas être de récolter les milliers de termes du web. Si, techniquement c'est possible, nous pouvons peut-être ne pas inclure le sous-dictionnaire "Complément" dans la liste lors de l'encodage d'une nouvelle proposition.
le 31 mai 2010 à 19:40

Je suis à présent plutôt pour cette solution.
Je propose de:
- renommer le sous-dictionnaire "Complément" en "Variantes".
- créer un nouveau sous-dictionnaire "Complément"
- transférer les entrées n'ayant pas de lexique "var" dans "Complément" (il n'y en a que quelques unes)
- enlever le lexique "var" aux entrées du sous-dictionnaire "Variantes".


Je vais le faire avec des requêtes SQL. Pas la peine de faire ça à la main, je vais en profiter pour changer le code des sous-dictionnaires.

Nous pourrons ainsi utiliser le sous-dictionnaire "Complément" pour mémoriser les termes qui ont été refusés.


Seulement s’il ne s’agit pas d’une erreur, auquel cas on proscrit la proposition.

Si, techniquement c'est possible, nous pouvons peut-être ne pas inclure le sous-dictionnaire "Complément" dans la liste lors de l'encodage d'une nouvelle proposition.


Trop compliqué à mettre en œuvre dans le cadre d’un système multi-langues. Pour l’instant, il n’y a que le français, mais je pourrais un jour héberger d’autres langues (mais ce n’est pas pour demain…).
le 31 mai 2010 à 20:02
Est-ce que le nom Addenda ou Addendum vous conviendrait mieux au lieu de Complément?
Je l’ai choisi temporairement pour éviter certaines confusions.
le 31 mai 2010 à 20:16
La signification de addenda ne correspond pas:
www.larousse.fr…
Peut-être "Annexe" ou "Annexes" ?
N'est-il pas préférable de mettre ce sous-dictionnaire à la fin dans la liste (après "Variantes")?
le 31 mai 2010 à 20:43
Corrigé.
le 31 mai 2010 à 20:48
Merci pour ces adaptations rapides!
Les deux entrées qui se trouvent actuellement dans "Annexes" ont été refusées car elles perturberaient la vérification d'autres mots beaucoup plus courants. Il y a aussi ceintre ou atrière, féminin de atrier (perturbe le mot arrière).
Je propose d'utiliser un nouveau lexique pour marquer ce type de refus, par exemple, "pert" pour "perturbation".
le 31 mai 2010 à 21:01
Bonsoir,
En tant qu'utilisateur, face aux mots "perturbateurs" genre atrière, je n'ai pas forcément envie de choisir entre me priver de mots français, et risquer de ne pas voir une erreur grossière. En fait, j'aimerais bien que ce mot soit souligné d'une autre couleur (mettons orange), signalant un mot existant mais rare...
Mais ça c'est du ressort d'openoffice, non?
le 02 juin 2010 à 00:11
Bonjour,
Oui, le soulignement des mots non-reconnus est du ressort des correcteurs utilisés, pas des dictionnaires.

@Laurent, je suis d’accord avec Hector.
Nous ne devrions jamais refuser un mot français pour cause de possible perturbation, surtout quand la prononciation est différente du mot qu’on veut préserver. Il suffit de se relire.

La français est malheureusement une langue où le nombre d’homonymes est très important:
à | a | as
la | l’a
infinitif en er- | participe passé en -é
écrit | écris
lyre | lire
C’est l’une des raisons pour laquelle le français est difficile.

Du reste, dans notre dictionnaire, nous avons déjà des «perturbateurs»: age | âge, et plein d’autres. Et je suis toujours réticent à refuser un mot pour ça. Nous manquons d’une politique claire sur ce point.
À mon avis, une bonne politique consisterait à refuser uniquement les mots rares homonymes d’entrées très fréquentes.

En fait, pour nous occuper correctement de ces problèmes, il faudrait que nous commencions enfin à nous occuper des règles de LanguageTool pour dégager les faux positifs, et établir une règle qui fonctionnerait ainsi:
Si on tape age, on souligne et signale: «vous avez probablement voulu écrire âge».
le 02 juin 2010 à 07:24

@Laurent, je suis d’accord avec Hector.
Nous ne devrions jamais refuser un mot français pour cause de possible perturbation, surtout quand la prononciation est différente du mot qu’on veut préserver. Il suffit de se relire.


Nous avons constaté que beaucoup d'entrées de "atrière" étaient en fait des graphies erronées de "arrière":
www.google.fr…
Comme cette forme féminine est très rare (71 entrées), nous avons refusé le mot.
Je vais à nouveau proposer la féminisation du terme: www.dicollecte.org…
le 04 juin 2010 à 19:22

Nous ne devrions jamais refuser un mot français pour cause de possible perturbation, surtout quand la prononciation est différente du mot qu’on veut préserver. Il suffit de se relire.À mon avis, une bonne politique consisterait à refuser uniquement les mots rares homonymes d’entrées très fréquentes.



Sur le dernier point, je suis d'accord : refusés dans Commun, placés dans 'Annexe'.

Il faut garder à l'esprit que pour l'instant le seul correcteur viable d'OOo pour les utilisateurs est bien le lexique. Tant qu'il n'y a pas de correcteur grammatical suffisamment efficace, il faut à mon avis peser le pour et le contre de chaque proposition gênante.
le 21 juin 2010 à 11:31
Je relance le sujet avec cette question :

- décider d'une limite au-dessous de laquelle les mots ne pourraient être intégrés que dans Complément ?



Pour des mots comme "impensabilité" par exemple : www.dicollecte.org…
Je propose au-dessous de 500 résultats sur Google.
le 06 novembre 2010 à 11:27

Notification par e-mail    0