OK
AJAX error!

Les forumsÉtiquetage du dictionnairelex. 'alt' pour variantes orthographiques ?

lex. 'alt' pour variantes orthographiques ?

Bonjour à tous,

est-il bien légitime d'accoler le lex. 'alt' aux variantes orthographiques.

Par ex., www.dicollecte.org…

et www.dicollecte.org…

N'est-il pas à réserver aux véritables mots alternatifs ? N'est-ce pas trompeur ?
le 14 mai 2010 à 13:23
N'est-ce pas simplement une étourderie de Laurent ? Perso, j'aurai étiqueté cette entrée par 'var'.
le 14 mai 2010 à 19:27
Le lexique "var" est utilisé uniquement dans le sous-dictionnaire "Complément".
Le cas des termes ayant les deux graphies lith et lit est particulier. Nous avons décidé de garder les deux graphies dans les dictionnaires "Classique" et "Moderne". Le dictionnaire "Réforme 1990" ne reprend que la graphie lit. Pour ces termes, le lexique "alt" est attribué à une des deux graphies s'il y a une grande différence de fréquence entre elles.
le 15 mai 2010 à 19:55
Ce que je veux dire, c'est que le lex. 'alt' n'est peut-être pas approprié pour cet emploi.

Nous avions décidé qu'il était réservé pour des mots différents partageant une même entrée dans un dico.
le 17 mai 2010 à 19:08
L’étiquette «var» n’est pas destinée qu’aux entrées du dictionnaire Complément, même si la plupart s’y trouvent. Elle indique une entrée très proche graphiquement d’une autre (a priori même prononciation).
L’étiquette «alt» indique une graphie alternative à un mot (anthropologue/anthropologiste), la graphie est censée être éloignée.

Ça, c’est l’idée originelle.

Mais comme d’habitude, nous dévions parce que nous ne faisons pas assez attention ou en l’occurrence parce que j’ai mal expliqué l’existence de ces étiquettes.

Comme nous privilégions souvent une seule graphie, les mots étiquetés «var» se sont retrouvés dans Complément presque tout le temps. Suite à la polémique et les hésitations sur les mots en -lit(h)e, nous les avons tagués «alt» parce que nous n’avons pas mis les variantes dans Complément. Mais en toute logique, nous aurions dû les étiqueter «var», car les graphies sont très proches. Je pense que nous devrions revenir à cette idée.

Note: il y a pas mal d’entrées taguées «var» qui ne sont pas dans Complément, car elles ont reçu ce tag lorsque j’étiquetais grammaticalement le dictionnaire. Comme je ne voulais pas les ôter sans examen plus poussé, je les ai laissées.
le 17 mai 2010 à 19:31

Suite à la polémique et les hésitations sur les mots en -lit(h)e, nous les avons tagués «alt»


Je suis d'avis de revenir sur cet étiquetage (même si je ne polémiquerai pas sur les tags lexicaux).
le 17 mai 2010 à 20:33
Lexique "var" = variante homophone ou très proche phonétiquement
Lexique "alt" = variante éloignée phonétiquement
Êtes-vous d'accord avec ces définitions ?
Si Admin est d'accord, je modifierai le lexique des variantes en lit(h) de "alt" en "var".
le 19 mai 2010 à 19:24

Lexique "var" = variante homophone ou très proche phonétiquement
Lexique "alt" = variante éloignée phonétiquement



Oui pour moi. Lex 'alt' uniquement si les mots partagent une même entrée dans un dico papier ou web.

le 19 mai 2010 à 23:48
D’accord.
le 20 mai 2010 à 01:08
Quid des variantes dans Complément ? Lex. 'var' systématique toujours ?
le 20 mai 2010 à 12:35
Ça dépend de la politique que nous déciderons pour Complément.
www.dicollecte.org…
le 21 mai 2010 à 08:56

Lexique "var" = variante homophone ou très proche phonétiquement
Lexique "alt" = variante éloignée phonétiquement



Tout compte fait, ne serait-il pas mieux de taguer "alt" les variantes éloignées graphiquement ?

Par exemple, je suis plus enclin à mettre dans "Variantes" agritourisme, var. d'agrotourisme :
www.dicollecte.org…
le 17 juin 2010 à 17:22
Pour le cas, agr[oi]tourisme, c’est à mon avis aussi proche graphiquement que phonétiquement, la différence portant que sur une seul voyelle.
En fait, du moment qu’on s’accorde sur une règle simple pour savoir ce qui est proche ou éloigné, ça me va. Je n’ai pas d’avis arrêté sur l’exemple que tu cites. Alt ou var, ça ne m’importe pas vraiment, du moment qu’on retrouve facilement ce qu’on veut.

Mais à présent que nous avons un sous-dictionnaire dédié aux variantes que nous refusons dans les dictionnaires finaux, on pourrait aussi ne plus avoir qu’un seul tag pour les entrées qu’on laisse dans les dictionnaires finaux, que les graphies soient proches ou éloignées. Ça éviterait le coupage de cheveux en quatre pour savoir quelle étiquette est plus appropriée.

Quand j’ai créé les 2 tags alt et var, je pensais que la distance des graphies serait le seul critère utile pour savoir si nous déciderions de garder ou de mettre à part une variante. Maintenant, je suis plus réservé. Mon avis serait de mettre les variantes inutiles dans Variantes, et de garder les autres avec un seul tag, peu importe que la graphie ou la prononciation soit proche ou lointaine.

À vous de voir. :)
le 17 juin 2010 à 18:17
Peut-être utiliser le lexique "var" uniquement lorsque les graphies sont parfaitement homophones. Pour les autres cas, le lexique "alt" serait utilisé.
le 17 juin 2010 à 21:52
Du moment que la règle est simple, ça me va.
le 19 juin 2010 à 11:38
Y a-t-il un intérêt quelconque à garder deux lexiques distincts ?
le 20 juin 2010 à 00:07
Oui, pour ne pas mélanger les graphies homophones avec les autres synonymes parfaits.
le 20 juin 2010 à 15:37

Peut-être utiliser le lexique "var" uniquement lorsque les graphies sont parfaitement homophones.



Je veux bien essayer. Cette règle a le mérite d'être claire.
le 04 juillet 2010 à 12:16

Notification par e-mail    0