OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteAccords sylleptiques

Accords sylleptiques

Bonjour,

Je me permets de créer un fil de discussion à la suite de la découverte du fait que Grammalecte signale comme suit la phrase
"Une [poignée/douzaine/quinzaine/vingtaine/centaine/millier], un groupe (etc.), de soldats peuvent renverser un gouvernement" : "Conjugaison erronnée. Accord avec "une poignée/douzaine/quinzaine...", le verbe devrait être à la troisième personne du singulier."

Bien sûr, d'un point de vue strictement grammatical, le correcteur a raison (c'est pourquoi je n'ai pas placé cette remarque dans le fil des "faux-positifs", parce qu'en fait, ça n'en est pas un).
En revanche, il me semble qu'il existe un assez large consensus sur le carractère acceptable en pratique, de ce genre d'accord sylleptique (je crois bien que c'est là le terme adapté à la situation), le genre d'accord régi par le sens de la phrase et non par sa grammaire.
Par exemple, Le Bon Usage, au paragraphe 431, b) précise que pour force, plupart, nombre et quantité :

c'est le nom qui suit ces mots ou syntagmes qui détermine l'accord


Puis au c) de ce même paragraphe, dans le cas des expressions nominales exprimant la quantité :

l'accord peut [...] se faire avec le complément


(de nombreux contre-exemples sont ensuite cités néanmoins dans ce c) ).
Une liste imposante d'autre cas similaires est traitée dans Le Bon usage sous ce même paragraphe, que je n'ai pas pris le temps de compulser intégralement.

L'accadémie (www.academie-francaise.fr…) accepte les deux usages, à part dans certains cas précis où le sens appelle plutôt l'un ou plutôt l'autre :

l’accord se fait soit avec le nom, soit avec son « pseudo-complément », selon que celui-ci ou celui-là frappe le plus l’esprit, et que l’on considère les êtres ou les objets dont il s’agit, ou bien comme formant essentiellement un ensemble, ou bien en détail, dans leur pluralité



En bref, je crois, au minimum, que le correcteur ne devrait signaler ce type de situations qu'à l'aide d'une mise en garde, peut-être, ou bien ne pas les signaler du tout puisque l'auteur a de toute manière le choix de son accord.

Qu'en pensez-vous ?

Bien cordialement,
Mark.

PS : il ne me semble pas que ce sujet ait été évoqué sur le forum, mais si je me trompe, veuillez m'en excuser d'avance...
le 02 août 2013 à 16:53
Bonjour,

Vous avez raison d’évoquer le problème. Il s’agit bien, à mes yeux, de faux positifs, dans la mesure où le correcteur devrait se taire. En fait, c’est le préprocesseur de texte qui fait du zèle, il faut que j’ajoute des exceptions.
le 02 août 2013 à 21:25
C'est un vaste domaine... il y a bien des cas où l'exception sera nécessaire. Sans parler des cas encore plus difficiles où les compléments sont sous entendus : "Tous les militaires n'ont pas de cheveux. Malgré cela, une poignée sont moustachus."
Ça va en faire des exceptions non ?
le 02 août 2013 à 21:29
On fera ce qu’on pourra. Quand j’aurai un peu de temps je vais essayer de me baser sur la phonétique pour aider. Celui qui écrit une poignée sont moustachus n’a probablement pas voulu écrire une poignée est moustachue.
le 02 août 2013 à 22:01

Notification par e-mail    0