OK
AJAX error!

Les forumsDictionnairePolitique du dictionnaire : effacer les nom propres

Politique du dictionnaire : effacer les nom propres

Noms propres :
Pourquoi ne pas séparer dans un autre dictionnaire, ad hoc, les noms propres ce qui permet d'une part, d'éviter de polluer le dictionnaire des noms communs et d'autre part d'autoriser un spectre d'entrées plus large ?
Pour ma part dans Libre Office, j'ai créé un dico "noms propres" dans lequel j'ajoute les auteurs que je rencontre et cite. J'avoue, par ailleurs, que je répugne à mélanger les deux catégories...

Cordialement,
Metacryptic
le 10 septembre 2013 à 12:45
Ah, tiens, on ne me l’avait encore jamais faite, celle-là. :)

Bon, alors, les noms propres ne sont pas une “pollution”, je ne vois pas pourquoi vous pensez ça, ni pourquoi cela vous “répugne” qu’ils soient dans le dico. Je me vois mal élargir le spectre des entrées en excluant toute une catégorie de mots très utilisés. Surtout, pourquoi priverait-on l’utilisateur de l’orthographe des noms propres ? Tout le monde ne sait pas écrire Nietzsche, Afghanistan, Darjeeling, Dionysos, Gilgamesh, Mississippi, etc. J’imagine qu’on peut aussi faire des erreurs en écrivant Perpignan et Dijon, notamment si on est étranger.

Les noms propres sont parmi les plus utilisés du dictionnaire. Rares sont ceux dont l’indice de fréquence est bas. Leur présence ne nuit pas à l’intégration d’autres catégories de mots (on a encore beaucoup de place).

Ensuite, comme pour les autres mots, l’étiquetage est utile indispensable au correcteur grammatical. Et si certains logiciels offrent la possibilité d’ajouter sa liste personnelle de mots, ce n’est pas le cas de tous. Et même quand c’est possible, la gestion des formes élidées est assez pénible. Les dictionnaires personnels n’ont vraiment rien de commode.

Enfin, juste pour information, voici la liste des mots qu’on m’a jusqu’à présent demandé (voire sommé) de supprimer du dictionnaire (pour les mettre à part ou pour les supprimer tout court) :
— les noms propres,
— les anglicismes,
— les néologismes,
— les mots anciens ou “rares”,
— le vocabulaire technique,
— le vocabulaire des métiers (un dico par métier, s. v. p.),
— les sigles et les acronymes,
— les régionalismes,
— tous les mots absents du dictionnaire de l’Académie française (que celui-ci n’aille pas plus loin que la lettre p ne les dérange apparemment pas).
J’en oublie sûrement.
le 11 septembre 2013 à 09:36

Notification par e-mail    0