OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteMots composés à trait d'union

Mots composés à trait d'union

Bonjour

J'ai tenté de tester les phrases suivantes et n'ai obtenu aucune réaction de la part de Grammalecte 3.9.py et 3.9. Seule la deuxième ligne est correcte me semble-t-il. S'agit-il d'une erreur de manip de ma part?

Le cerf volant vole cet après midi.
Le cerf-volant vole cet après-midi.
Le cerf--volant vole cet après--midi.
Le cerf–volant vole cet après–midi.
Le cerf—volant vole cet après—midi.
le 20 avril 2014 à 22:00
Ce n’est pas une vérification typographique. Cette option vérifie seulement qu’un mot composé à trait d’union est présent dans le dictionnaire.
le 20 avril 2014 à 23:55
Bonjour

J'ai hâtivement relayé une question qui m'a été posée et je me rends compte que sa vérification est aisée tant que l'on reste dans les mots composés avec traits ou tirets. Pour rester dans le cadre du livre que je vous ai envoyé, on ne trouve aucun mot composé avec un double trait d'union, ou tiret d'incise ou cadratin. On trouve par contre 1513 mots composés avec un trait d'union (dont environ 150 utf-8 et fr-FR qui n'appartiennent pas au texte du livre proprement dit), soit quand même près de 0,9% du total des mots, un total non négligeable.

Si j'ai bien compris votre réponse, Grammalecte vérifie si ce millier de mots composés à trait d'union est bien présent dans le dictionnaire?

Par ailleurs, la détection est simple quand le mot composé est collé comme dans "plateforme" puisqu'il est analysé comme un mot unique, inconnu du dictionnaire.

Le problème se complique quand le trait d'union manque et est remplacé par une espace, comme dans "cerf volant". Cela suppose l'existence d'une base de données qui enregistrerait le mot "cerf" et ses formes composées. Le problème devient inextricable avec les formes conjuguées du type: "dit-il", même en commençant par le deuxième terme. Je vois mal en effet comment éviter un grand nombre de faux positifs - pour différencier par exemple "dit il" et "il dit". On sortirait sans doute du champ d'application de Grammalecte.
le 21 avril 2014 à 08:28

roger64 :
Si j'ai bien compris votre réponse, Grammalecte vérifie si ce millier de mots composés à trait d'union est bien présent dans le dictionnaire?


Oui, c’est ça.
En fait, ça vérifie tous les mots avec traits d’union, mais ça exclut automatiquement ce qui finit par -il, -elle, -tu, etc. ainsi que ce qui commence par mi-, extra-, et d’autres préfixes couramment utilisés.

Le problème se complique quand le trait d'union manque et est remplacé par une espace, comme dans "cerf volant". Cela suppose l'existence d'une base de données qui enregistrerait le mot "cerf" et ses formes composées.


Cette base, on la possède déjà même si elle est incomplète. Ici, le problème, c’est la ressource nécessaire pour tout vérifier. Grammalecte et LanguageTool vérifient une partie de ces mots, mais c’est tout.
le 21 avril 2014 à 09:27
Merci pour vos informations.
le 21 avril 2014 à 11:32
J’ai amélioré la reconnaissance des traits d’unions. Les cas 3, 4, 5 sont désormais traités.
J’ai aussi amélioré la reconnaissance des mots composés auxquels il manque le trait d’union.
le 21 avril 2014 à 12:36
Merci!
le 21 avril 2014 à 20:49

Notification par e-mail    0