OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteCorrection des mΩ en mΩ

Correction des mΩ en mΩ

Bonjour

Il y a trois façon d'obtenir l’unité du Ohm

La police symbole, la partie "grec" d'une police, la partie "symbole de type lettre". Dicollecte n'accepte que la troisième façon pour les ohms.

Pour la première façon, Dicollecte voit un W et confond donce cela avec des Watts, on ne peut rien faire (d'un autre côté, il ne signale pas de faute)

pour la deuxième façon :

Lorsque l'on écrit mΩ, kΩ, MΩ, Dicollecte y voit une faute et ne propose pas la correction par mΩ, kΩ, MΩ.

Y a-t-il un moyen d'améliorer cela soit par Dicollecte ou Grammalecte ?

Pierre
le 11 mars 2015 à 15:57

Pour la première façon, Dicollecte voit un W et confond donce cela avec des Watts, on ne peut rien faire (d'un autre côté, il ne signale pas de faute)


Quand un typographe décide qu’un W doit ressembler à Ω, c’est l’homme qui est trompé, pas la machine. :)

Lorsque l'on écrit mΩ, kΩ, MΩ, Dicollecte y voit une faute et ne propose pas la correction par mΩ, kΩ, MΩ.


Effectivement, le dictionnaire semble incapable de faire la suggestion correcte malgré l’instruction donnée à Hunspell. Je vais voir si on peut changer ça.

Le correcteur grammatical n’y pourra rien, attendu que le correcteur orthographique a la primauté. Mais le formateur de texte pourra régler ça.
le 12 mars 2015 à 09:23
Je crois qu’il est temps de faire preuve de pragmatisme. Intégrons les unités avec l’oméga grec en sus du signe dédié aux ohms.

Après tout, nul signe dédié au mètre n’a été créé. On utilise la lettre m et personne ne s’en porte plus mal.

Qu’en dites-vous ?
le 13 mars 2015 à 00:39
Je dirais que la seule raison d'utiliser le signe dédié à cette unité est qu'il est présent dans plus de polices que le caractère Oméga qui nécessité la section grec. Cela rend donc le texte plus robuste à un changement de police.

Mais c'est à vérifier...

Après quelques essais sur une trentaines de polices, il n'y en a qu'une ou le glyphe dédié à l'unité n'est pas présent. Pour toutes les autres, les deux glyphes sont présents. Ils sont souvent identiques, mais parfois celui dédié à l'unité s’harmonise mieux avec le dessin de la police.

Le seul intérêt serait donc d'avoir une meilleur homogénéité du texte, ce qui est du domaine de l'auteur ?
le 22 mars 2015 à 09:50
j'ajoute que souligner mΩ est déjà surprenant alors que Dicollecte/Grammalecte propose(nt) une très bonne gestion des unités. Si on ne peut pas proposer mΩ alors oui, Il est bien préférable d’accepter mΩ. J'imagine que passer le bébé de Hunspell à Grammalecte est trop consommateur de ressources.
le 22 mars 2015 à 09:58
Non, ce ne serait pas une grosse utilisation de ressources en soi, mais c’en serait quand même une pour une chose aussi insignifiante. Ça ne concerne pas grand-monde et beaucoup vont considérer que c’est quand même un pinaillage inutile. En revanche, je peux toujours coller une règle de transformation dans le formateur de texte.
Par ailleurs, Grammalecte n’est pas le seul utilisateur de Hunspell, il est minoritaire dans la liste des applications utilisant Hunspell, même si le dictionnaire lui est dédié en premier lieu.
le 22 mars 2015 à 10:06
Le formateur de texte, c'est une (très) bonne idée, avec la correction des N.m en N·m vu que cela procède de la même norme.
le 22 mars 2015 à 11:35
Merde, j’ai oublié de le faire avant la sortie de la 0.4.8. Mais maintenant c’est fait.
le 27 mars 2015 à 21:49

Notification par e-mail    1