OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteDictionnaire terminologique FranceTerme

Dictionnaire terminologique FranceTerme

Bonjour,

J’utilise depuis plusieurs années l'extension « Correcteur terminologique » de LibreOffice (extensions.libreoffice.org…) qui malheureusement n’est plus maintenue et présente quelques bugs sur les versions récentes de LO.

J’aime particulièrement la sélection par domaine pour les traductions proposées. Évidemment la pertinence des propositions est parfois « limitée » par le contenu de la base issue de www.culture.fr… La base est disponible en OpenData (www.data.gouv.fr…).

Pensez-vous qu’il soit possible a plus ou moins long terme d’une part d’intégrer les suggestions FranceTerme dans le dictionnaire Hunspell français (si cela fait sens, certaines traductions sont proposées sur des mots vus comme correctement orthographiés) ou dans Grammalecte (éventuellement sous la forme d’une option). D’autre part d’inclure un mode de suggestion basé sur des champs lexicaux sélectionnables par l’utilisateur.

Cordialement,
le 27 octobre 2015 à 10:12
Bonjour,

En ce qui concerne le dictionnaire Hunspell, vous pouvez proposer les termes qui manquent. Je ne peux pas vous garantir qu’on va les intégrer, attendu que, de mémoire, FranceTerme propose parfois des termes (néologiques) que personne n’utilise, semble-t-il. Il fut un temps où j’en avais ajouté beaucoup de mon propre chef, à l’exclusion des plus rares (qui étaient nombreux). Je crois que j’ai encore la liste en attente quelque part.

Quant à Grammalecte, le logiciel ne fait pas de correction automatique à la volée. Il peut toutefois proposer différentes sortes de corrections à la demande. Mais ce n’est pas trop la politique de la maison de prétendre dire comment écrire. J’ai déjà dit que je n’aimais pas beaucoup les règles de style.

un mode de suggestion basé sur des champs lexicaux sélectionnables par l’utilisateur.


Hunspell ne permet pas cela. Un mot est présent dans le dictionnaire ou ne l’est pas. Tout au plus, on peut créer des dictionnaires à sélectionner, comme Grammalecte le fait déjà. Mais il n’y pas de dictionnaire à la carte.

Après, tout est envisageable, on peut créer autant d’options qu’on veut dans Grammalecte pour faire des suggestions sur différentes sortes de champs lexicaux. Mais, si j’ai bonne mémoire, il y a des milliers de corrections proposées dans cette extension. Pour que ça n’ait pas d’impact sur les ressources, il faut que je revoie le code pour agréger le contrôle des options.

Cela dit, gérer le boulot d’une autre extension, ça ne me plaît pas vraiment, surtout quand il s’agit d’une extension créée par une multinationale milliardaire (Atos) qui n’assure visiblement pas le suivi de son code.

Bref… Pas prioritaire et peu de motivation. :)

Mais si vous extrayez les données nécessaires et les fournissez sous la forme d’une liste du genre :
[terme à remplacer] ->> [terme de remplacement]
divisée en catégories, je peux voir ce que je peux faire.
le 27 octobre 2015 à 11:31
J’ai retrouvé la liste des mots du correcteur terminologique qui n’ont pas encore été intégrés :

absorbeur-neutralisateur, acanthosome, achalandeur, ADN-ARN, æquo, affacturer, affactureur, anchimère, animaloïde, antiorthostatique, antipériplanaire, antiripage, antiréactivité, antisalissure, antisens, antitrappe, aoc, apoapside, aquanettoyage, aquaplanchiste, armaturier, atropisomère, autoamplifiable, autocondensation, autocontrainte, autonivelant, autoplaçant, autoproductrice, aérocapture, aéroclipper, aéroplanchiste, aérotractée, bathochrome, bicomposé, bicorps, bicouche, biergol, bimode, bioconditionnement, biogazole, bioréhabilitation, biospationautique, bracon, Brønsted, cabrade, cadhérine, camarteau, canar, cardaner, caténine, chiroptique, chisel, chromophore, chronoséquentielle, chélotrope, cinédom, cis, claquade, clathrine, clo, cocuisson, cocuit, codet, cofrittage, cofritté, cogriffage, communité, contrapolaire, contregyrer, coordinat, copolaire, copositionnés, cosourçage, Cot, coétalement, coïntégrat, coïntégration, cueilleur-égreneur, cueilleuse-épanouilleuse, cultitasseur, cultivateur-tasseur, cybride, Dalgarno, Darcy, dea, Debye, diastéréo-isomère, diastéréo-isomérique, diastéréosélectif, diastéréotope, diastéréotopique, diatomiste, diverteur, défieur, dégyrer, dénox, dérapeur, désembrouillage, désembrouiller, désembrouilleur, désox, détarage, embrouilleur, endergonique, endoatmosphérique, endosomale, endosome, ensimage, EPS, ergolier, ergomètre, esquichage, esquisseur, excimère, exciplexe, exergonique, exoatmosphérique, expanseur, expomarché, extravéhiculaire, fantasie, faq, fixeur, floride, fluorodétecteur, Fraunhofer, fusionite, gyrer, gyrocaméra, génothèque, géocodage, géocoder, géocodée, hapticité, Hohmann, homofilm, homéoboîte, homéogène, hormésis, hydrocraqueur, hydrorésistant, hyperconjugaison, hyperspectrale, héliski, hétéro-épitaxie, hétérofilm, iconocarte, iconomatique, iconométrie, impulseur, impuscule, inaffecté, inflammateur, infodivertissement, inhibage, instrumentier, interfaceur, interfaciale, interpolaire, intersystèmes, interétage, IP, kb, képlérienne, Langmuir, Langmuir-Blodgett, Lewis, lubrifiance, macrocellule, macroordinateur, magnétoile, Marangoni, marchandiseur, MATIF, maturateur, mems, microaccéléromètre, micromiroir, microplaquette, micropoutre, micropropulseur, microsoudeuse, microstation, middle-ware, minicellule, minigène, minimoto, miniplasmide, mobimètre, monocouche, monodiamètre, monodispersé, monoergol, mononucléotidique, monotope, monoétage, morphose, mosaïquage, motorodéo, mox, multi-écho, multicapteur, multicaténaire, multicopie, multidate, multidevise, multilame, multipostage, multipuce, multisatellite, multivisée, multiétage, médico-sanitaire, méso, nanosatellite, NC, Newman, nivoplanchiste, néocanal, ovnilogie, pa, permagel, photocarte, photomosaïque, photoplan, photosensibilisateur, phénogénétique, pib, picoreur, picosatellite, pipelinier, plurispécifique, polyA, polycarburant, polydenté, polydispersé, ponteuse, prochiralité, promouvable, prophage, proto-oncogène, précaractérisé, présono, pseudogène, pseudopole, publiposté, périapside, péritélévision, radarclinométrie, radargrammétrie, radargraphie, radiocanal, radioralliement, reformeur, rematricer, rembours, ripeur, rotophaseur, réagissante, réassortisseur, récolteuse-hacheuse-chargeuse, récriveur, réorbiter, réplicon, rétroappel, scénarimagiste, semi-amphiphile, semibalistique, serpentage, seuiller, Shine, simulateur-ergomètre, sodar, spatiabiliser, spationautique, spationique, spatioporté, stato-fusée, stellarateur, stockabilité, stéréoblocs, stéréodescripteur, stéréogène, stéréohétérotope, stéréohétérotopique, stéréoradargrammétrie, stéréoradiométrie, sub 12, superenroulé, superhélicoïdal, superposat, suraccélération, surenroulé, surfactif, surfût, surgyration, surgyrer, surorbitation, surorbiter, surpesanteur, synapomorphe, synthon, systémier, technoloisir, tirefort, trappage, triergol, tritigène, Tucker, turbocombustible, turborécupérateur, téléborne, télémarché, téléstratège, ultralarge, valideur, vestibulo-oculaire, vidéovente, écodéveloppement, écorage, écotropisme, électro-stabilisateur, électrocyclique, énantiomorphique, énantiomérique, énantiosélectif, énantiotope, énantiotopique, épitope, équifractionné

Voilà longtemps que je n’ai pas vérifié s’il y a des mots devenus usuels là-dedans.
le 27 octobre 2015 à 12:07
au moins fr.wikipedia.org… :-)
le 01 novembre 2015 à 09:26
Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il est détestable qu’un tel projet ait été jeté comme ça sans suivi, malheureusement plus que Atos et Linagora, je pense que ce sont les ministères (la culture à encore frappé) à l’origine du projet qui sont à blâmer…
Je suis conscient également que les mots proposés sont parfois (souvent) à la limite du ridicule et qu’il n’est pas pertinent pour une institution de tenter d’imposer une traduction bancale de mots parfois utiliser depuis des années…

Quoi qu’il en soit, je comprends vos réticences et les difficultés à intégrer ce genre d’outils à Grammalecte, je le vois plus comme une assistance pour les utilisateurs désireux d’écrire en bon français « officiel » (d’ailleurs l’extension était à l’origine destinée aux utilisateurs institutionnels certainement pour écrire leurs appels d’offres en bon françois) qu’en un outil de correction de quoi que ce soit.

Je pense regarder s’il n’est pas possible de créer un dictionnaire de synonymes spécifique en remplaçant la nature grammaticale par le domaine d’application, ça n’est pas forcément très propre, mais la conversion depuis le fichier XML en Open-Data doit être automatisable, et ça à l’avantage de rester 100% optionnel pour l’utilisateur et de ne rien souligner en rouge ou bleu ;-)
le 04 novembre 2015 à 15:40

Notification par e-mail    1