OK
AJAX error!

Les forumsTribune librePrésentation nouvel utilisateur

Présentation nouvel utilisateur

Salut,
Un coucou rapide pour me présenter.
Avec tout le foin qu’il y a eut autour de la révision de 1990 récemment, j’ai été amené à m’intéresser un peu plus en profondeurs à ces - pas si nouvelles - recommandations. Les ayant presque toutes trouvées logiques (bien que bousculant mes habitudes), j’ai voulu aller plus en avant. J’ai donc installé le pack Grammalecte 5.4 à mon LibreOffice favori, réglé le dictionnaire sur "réforme 1990" et je me suis attelé à la conversion de plusieurs gros documents de cent-mille à cinq-cent-mille caractères. Et c’est là que je me suis rendu compte de l’ampleur réelle de la révision orthographique. Mais aussi de quelques lacunes du dictionnaire.

Donc, si vous le voulez bien, je vais faire dans les semaines à venir un nombre significatif de propositions de mots. Dans l’ensemble ce seront des mots pour le dictionnaire classique ou moderne et souvent avec des mots composés ou spécifiques. Comprendre par là que ces mots existent sur le dico LBO de base et/ou CNRTL et/ou wiktionnaire mais sont absents du dicollecte.

J’aurais bien voulu mettre certains équivalents post-réforme de mots composés. Mais j’ai trouvé les explications sur les soudures trop vagues. Et sur internet c’est la foire.
le 09 février 2016 à 19:48
Bonjour et bienvenue,

Aucun dictionnaire n’est complet. Les mots concernés par la réforme n’ont pas tous été listés et leur nombre demeure inconnu. Notre document de référence concernant l’orthographe réformée, c’est le “Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée” (même si on peut ne pas être d’accord avec tout). Et c’est effectivement la foire sur l’application de la réforme.

Qu’appelez-vous le “dico LBO de base” ?

Essayez de sourcer vos propositions. En général, un hyperlien ou deux suffisent. :)
le 10 février 2016 à 11:45
Par LBO, j’entends LibreOffice.
Le "dico LBO de base" est donc, pour moi, le dictionnaire installé par défaut lors de l’installation du logiciel (version 5)

Je vais essayer de me procurer une version du Grand vadémécum de l’orthographe moderne pour vous simplifier les vérifications. Savez vous s’il existe un version en ligne par hasard ?

Pour mes sources, j’utilise beaucoup le wiktionnaire.
Le considérez vous comme une source fiable malgré son caractère collaboratif ?
le 10 février 2016 à 15:32
Oui, Wiktionnaire fait partie des sources qu’on considère comme relativement fiables (du moins pas plus, pas moins que les autres dictionnaires, qui contiennent tous des erreurs ou des incohérences). Le principal problème de Wiktionnaire, c’est qu’il est basé sur l’ancien Littré, il y a donc pas mal d’erreurs sur le genre de certains mots (des mots assez rares, le plus souvent).

Quand les dictionnaires se contredisent, ce qui arrive plus souvent qu’on pourrait le penser, en général je tranche en faveur de la cohérence, de l’usage ou, si je dois me fier à un dictionnaire quand c’est difficile de savoir que faire, en faveur du choix du Robert.

En revanche, Wikipédia n’est pas une référence pour tout ce qui concerne l’orthographe (souvent erronée ou fluctuante). Mais elle est souvent utile pour connaître l’usage d’un mot.

Il n’y a pas de Grand védémécum en ligne à ma connaissance. Mais, pour la réforme, vous pouvez consulter les sites suivants :
www.orthographe-recommandee.info…
www.renouvo.org…
www.renouvo.org… (la liste de Renouvo n’est pas aussi complète que le Grand vadémécum, mais ça vous donne une très bonne idée de ce que la réforme fait).
le 10 février 2016 à 15:47
Entendu, j’ajoute tout cela en favoris, merci.

Et en effet, c’est bien plus flou que je ne le croyais.
Je pensais par exemple que contre-charge* était une suggestion valide.
fr.wiktionary.org…

* Note : contre-charge est historiquement un terme militaire lié à la cavalerie mais est aussi attesté (bien que critiqué) en Français du Québec avec une définition plus moderne lié à l’argent proche de "frais de dédommagements" : www.gdt.oqlf.gouv.qc.ca…)

Je me référais au texte (que je crois être d’origine) www.academie-francaise.fr…) qui cite nommément les mots avec le préfixe contre- et à deux listes qui comptent de très nombreux mots avec le préfixe contre- :
> fr.wiktionary.org…
> www.renouvo.org…
Je me suis donc basé sur une référence commune : contre-courant.
> www.cnrtl.fr…
> fr.wiktionary.org…
qui en toute logique donne contrecourant
> fr.wiktionary.org…
A noter que : contrecourant est absent du dico du cntrl.
Et que je n’ai ici pris que deux sources potentielles de référence.

J’avais alors cru que contrecharge suivrait un schéma identique : même forme d’écriture, même composition et une définition très proche (aller à l’encontre de quelque chose).
Mais non, visiblement, contre-charge est un mot trop rare pour figurer dans les dictionnaires. Du coup sa forme "réformée" l’est encore plus voir inexistante.

Au final, je suis largué, faut-il ne suggérer des mots qui n’existe que dans le langage courant (et donc attesté par des dictionnaires courants) ou tenter d’enrichir le dictionnaire avec des mots certes anciens mais qui ont encore du sens malgré leur faible utilisation dans la langue courante ?

Et histoire d’embrouiller encore plus tout cela :
Sur google ngram viewer qui référence les occurrence d’un mot dans la littérature scannée, contrecharge est attesté depuis au moins 1840. Ce mot est en fait bien plus anciens que les recommandations de 1990.
Contrecharge : books.google.com…
Contre-charge : books.google.com…
Contre charge : books.google.com…
Et le plus fort dans l’histoire, c’est que contrecharge semble être une occurrence pas si rare que cela.
le 10 février 2016 à 16:32
La réforme de 1990 est trompeuse. Beaucoup croient qu’elle ne fait que modifier des graphies anciennes pour en faire de nouvelles. C’est inexact. Pour les graphies avec traits d’union, la réforme recommande d’utiliser les graphies soudées, mais ces graphies soudées peuvent exister bien avant 1990. Autrement dit, la réforme ne fait souvent que recommander un usage qui peut être bien antérieur à 1990, elle ne fait que pousser à une plus grande cohérence graphique quand les usages sont fluctuants. C’est la même chose pour évènement par exemple.

Ensuite, contre-charge et contrecharge sont des graphies valides et je les ai intégrées toutes les deux.

Enfin, il ne faut pas confondre la réforme de 1990 et notre manière de ventiler les graphies dans la base de données.

Pour conclure, je vous recommande de proposer des mots sans vous soucier de savoir s’il s’agit d’un mot réformé, sans vous soucier de connaître notre politique de répartition des graphies. Je m’en chargerai.
Mais au cas où ça vous intéresse quand même, il faut lire : www.dicollecte.org…
le 10 février 2016 à 16:50
Entendu, merci.
Mon but est aussi d’éviter le erreurs bête et vous éviter des pertes de temps.

Et dans mon cas, le plus difficile est de trouver le plus pertinent entre une expression à deux mots rapport à un mot composé.
Un bon exemple est "château-fort" qui est sujet à discussion dans mes propositions.
A titre personnel, j’avais toujours cru qu’un "château fort" était composé de deux noms communs (un château et un fort - de forteresse -). Et donc avec la nécessité d’avoir un tiret pour les lier. Or, je viens de comprendre avec votre dernier commentaire sur ce mot que c’est ici l’adjectif fort qui est utilisé (donc pas de tiret). Et donc n’est pas soumis à la réforme ("château-forts" est incorrect tandis que "châteaux forts" l’est).
aparté : j’espère avoir bon et de ne pas m’enfoncer...

J’étais conforté dans mon erreur par les correcteurs orthographiques qui acceptent la variante avec un tiret.

Au final, je trouve la démarche très gratifiante: je trouve ma maitrise de la langue insuffisante et le simple fait de faire ces recherches me permet de m’améliorer. Sans compter l’utilisation du dicollecte paramétré sur la réforme qui permet de mettre en lumière ce type d’erreurs.
Tout ça pour dire que je vais tâcher d’être plus stricte dans mes suggestions.
le 10 février 2016 à 17:22

J’étais conforté dans mon erreur par les correcteurs orthographiques qui acceptent la variante avec un tiret.


Le problème des correcteurs orthographiques, c’est que le trait d’union peut servir à beaucoup de choses. Du coup, lorsque qu’un mot composé n’est pas reconnu par un correcteur orthographique, il scinde le mot sur le trait d’union et vérifie que chaque partie est valide. C’est pourquoi “château-forts” est reconnu comme valide même s’il ne l’est pas.
Pour pallier cette déficience, vous pouvez activer une option de Grammalecte qui vérifie la validité des mots composés.
le 10 février 2016 à 17:29
L’option est déjà active. Mais pour "château-fort", s’il est bien souligné en bleu (avec la correction de la grammaire), cela dit uniquement que le mot est "inconnu du dictionnaire #2618-2" sans donner plus de précisions (c’est d’ailleurs cela qui m’avait motivé pour ajouter le mot dans les suggestions).
S’il m’avait été proposé "château fort" (avec un espace) en remplacement, je ne serais probablement pas tombé dans le piège.
Mais je ne sais pas s’il est possible au correcteur de suggérer deux mots avec espace en remplacement d’un mot composé avec tiret.

Soit dit en passant on peut supprimer/bloquer/refuser ma proposition d’ajouter la graphie "chateau-fort" au dictionnaire.
le 10 février 2016 à 17:40
On peut suggérer de diviser les mots composés, mais c’est rarement ce qui est adéquat, en fait.
Pour les propositions, merci d’en discuter dans le fil des propositions.
le 11 février 2016 à 10:25

Notification par e-mail    0