OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteRépétitions dans le paragraphe/la phrase – Ajouter une option pour n’exclure aucun mot

Répétitions dans le paragraphe/la phrase – Ajouter une option pour n’exclure aucun mot

Permettre à chacune des options grammaticales « Répétitions dans le paragraphe » et « Répétitions dans la phrase » de fonctionner sans qu’aucun mot soit exclu peut être très utile pour les courts paragraphes/courtes phrases.
le 07 avril 2019 à 23:40
Les mots exclus du détecteur de redondances sont :
— les mots grammaticaux,
— les verbes être et avoir,
— tantôt, temps, très, loin, souvent, parfois, quelquefois, côte, petit, même,
— les mots de trois lettres ou moins (je ne sais plus si c’est encore bien utile).

S’ils le sont, c’est pour éviter les faux positifs, c’est tout. Sans cela, il y en aurait beaucoup.
le 10 avril 2019 à 22:41
Dans l’image suivante, le contenu du cadre rouge est un exemple de concrétisation :
framapic.org…
le 11 avril 2019 à 02:31
Il y a plusieurs raisons d’exclure des tas de mots.

1. Les faux positifs seraient vraiment nombreux sans cette liste d’exclusion, mais vraiment nombreux. Le mot “de” à lui seul constitue plusieurs pourcents de tous les mots écrits en français. Presque tous les mots grammaticaux sont fréquemment employés dans une même phrase, ce n’est pas rare du tout. Alors dans un même paragraphe, c’est encore bien pire. Exemple de redondances :

À lui, je lui ai donné je ne sais quelle raison de me haïr et de me mépriser, alors que je ne lui ai jamais rien fait susceptible de lui nuire.



2. La détection des redondances est actuellement très rudimentaire. Si vous voulez chercher des redondances dans un texte, mieux vaut utiliser un outil spécialisé. Grammalecte n’est pas taillé pour ça. Parce qu’il ne trouve que la première occurrence de redondances dans une phrase ou un paragraphe. S’il en trouve une, il passe à la suite. Voilà pourquoi chercher le plus signifiant dans le texte vaut mieux : il est préférable de détecter les redondances d’un mot comme “pression” que les multiples occurrences de “le” ou “de”.

3. Le nombre d’options sur LibreOffice étant limité, je réserve la place à ce qui me semble vraiment utile.

À vrai dire, j’ai même souvent été tenté de supprimer la détection des redondances, attendu que l’outil me semblait trop rudimentaire et peu pertinent. Le recenseur de mots me paraît être plus approprié pour repérer un vocabulaire trop répétitif.
le 11 avril 2019 à 03:16

Notification par e-mail    1