OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteAffichage incorrect de l'accent circonflexe dans le conjugueur

Affichage incorrect de l'accent circonflexe dans le conjugueur

Bonjour.

J'utilise la dernière version Grammalecte 1 avec LibreOffice 6.0.7 sur Linux Mint 19.1 (version des dépôts).

Dans la fenêtre du conjugueur, pour le verbe "pêcher" (ne me demandez pas pourquoi j'ai eu l'idée de tester ça :D ), j'ai constaté que l'accent circonflexe était parfois remplacé par le tréma. Par exemple, pour tous les temps, la seconde personne du singulier et la seconde personne du pluriel sont affichées avec un tréma. Le tréma est également affiché sur la troisième personne du singulier de certains temps et sur certains participes passés.

Même défaut d'affichage constaté pour la conjugaison du verbe "dépêcher".

Par curiosité, j'ai essayé de conjuguer le verbe "pécher", et pour lui l'affichage des accents graves ou aigus est correct.

A noter que ce défaut ne concerne que l'affichage dans la fenêtre du conjugueur. Si dans un texte j'écris "tu pëches", Grammalecte me propose les deux corrections "pèches" et "pêches" et la correction choisie s'affiche correctement.

A+
le 27 avril 2019 à 17:39
Bonjour,

Je ne reproduis pas. Capture d’écran, s. t. p. ? (Sur framapic, par exemple.)
Je parie que c’est un problème d’affichage dans les widgets qui tronquent la partie supérieure du texte.
le 27 avril 2019 à 17:52
Voici une copie d'écran:

framapic.org…

Effectivement, je n'avais pas pensé que ça pourrait être une hauteur de ligne insuffisante. Mais je ne vois pas comment changer ça ?

AJOUT: en zoomant l'image, même si c'est flou, on voit bien que les accents aigus sont raccourcis sur les lignes où il y a des trémas. C'est donc bien un problème d'affichage de LibreOffice qui tronque les lignes par le haut ! Désolé pour le dérangement.
le 27 avril 2019 à 18:21
Le problème, c’est que ces widgets ne s’affichent pas du tout de la même manière d’un système à l’autre.
Les widgets peuvent être énormes ou tout petits, la fenêtre peut sortir de certains écrans ou non, et parfois il y a troncature.

Je constate d’ailleurs la bizarrerie que ces accents circonflexes sont visibles sur certaines lignes et pas sur d’autres, alors que la hauteur des widgets est censée être la même pour toutes les lignes de conjugaison.
le 27 avril 2019 à 19:10
J'ai effectivement déjà rencontré d'autres problèmes d'affichage avec LibreOffice. J'avais essayé une version officielle qui tronquait l'affichage par le haut dans l'éditeur d'équations comme dans le conjugueur, et c'est le passage à la version des dépôts qui a résolu mon problème. Il ne me reste plus qu'à attendre une mise à jour pour voir si le problème avec le conjugueur persiste.

Mais ce problème d'affichage n'est pas grave, Grammalecte fonctionne très bien. Je crois qu'on peut clôturer ce sujet. Merci d'avoir répondu.
le 27 avril 2019 à 19:30
Le problème ne se pose que sous Linux où les widgets sont potentiellement de n’importe quelle taille.
Je vais faire ce que je peux, mais c’est un problème peut-être insoluble. Des utilisateurs sous Linux se sont plaint que la fenêtre, auparavant, était trop grande et dépassait de l’écran en bas (c’était du GTK+ avec des widgets obèses). J’ai donc compressé la fenêtre verticalement, et maintenant, dans certains cas, c’est si resserré que certains widgets sont tronqués.
La marge de manœuvre est étroite.
le 28 avril 2019 à 10:56
Je viens de faire des tests. Je suis coincé. Si j’augmente d’une unité l’espacement vertical entre les lignes de conjugaison, je passe d’une fenêtre de 726 pixels de haut à 780 pixels (sur Windows). Autrement dit, même sur Windows où les widgets sont en général plus petits que sur Linux, je dépasse l’un des écrans le plus fréquemment rencontré (768 pixels). Sur Linux, ce sera donc encore pire et ça pourrait dépasser, dans certains cas, les fenêtres de 1024 pixels.
le 28 avril 2019 à 12:15
Et si tu augmente la hauteur des labels tout en réduisant l’espacement entre les labels, est-ce-que cela ne règle pas le problème ?
le 28 avril 2019 à 14:26
Il y a plusieurs années, on pouvait faire ça et je ne m’en privais pas. Mais à présent c’est justement le chevauchement des labels qui crée cette troncation.
le 29 avril 2019 à 12:35

Notification par e-mail    0