OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteRecenseur de mots

Recenseur de mots

Bonjour

J'ai l'impression que le Recenseur ne fonctionne pas correctement. Il établit bien une liste des mots inconnus avec leurs occurrences, je peux les surligner mais rien ne se passe sur le fichier source. Après avoir fermé la fenêtre du Recenseur, une recherche des mots surlignés ne donne strictement rien.

Archlinux./ LO 6.3.0.4. (gtk3). / Grammalecte 1.3.0. / Python 3.7.4.
le 02 septembre 2019 à 16:58
Bonjour,

Chez moi, sur Windows 10, ça fonctionne normalement. Vous utilisez LibreOffice officiel ou celui de votre distribution ?
le 02 septembre 2019 à 17:13
LibreOffice "fresh" de ma distribution
le 02 septembre 2019 à 17:42
Essayez avec la version officielle.
le 02 septembre 2019 à 18:11
Ce n'est pas bien pratique car mon gestionnaire de paquets n'utilise ni les deb, ni les rpm. Je ferai sans dans l'immédiat.

Au sujet du Recenseur, il pourrait être souhaitable de permettre d'établir un lien direct entre un mot sur la liste et sa première occurrence sur le fichier source. J'ai une suggestion à vous communiquer à ce sujet.

1) Pour pouvoir faire comme dans l'éditeur de calibre : un double-clic sur un mot amène à la 1re occurrence de ce mot. Selon ce que l'on m'a indiqué, on doit faire appel pour cela à un "gestionnaires d'événements". Ceux-ci existent dans le Visual Basic de LibreOffice. Ou, si ce n'est pas possible de détecter ce double-clic, rajouter un bouton dans la fenêtre : "Atteindre ce mot".

2) et en parallèle rendre la fenêtre de Grammalecte "non modale", c'est-à-dire une fenêtre qui ne bloque pas l'utilisation de LO en arrière-plan et notamment les interactions avec le doc.
le 02 septembre 2019 à 18:44
Désolé pour un faux signalement. Le Recenseur fonctionne bien et surligne les mots tagués.
le 03 septembre 2019 à 22:59
Fait.
le 29 septembre 2019 à 22:49
Merci

Le nouveau bouton >>> est très pratique.

L'utilisation du style de caractère "accentuation forte" offre une alternative. Avec lui, les mots inconnus tagués par le Recenseur ne passent plus inaperçus... Ceux qui préfèrent surligner ces mots avec leur couleur fétiche peuvent toujours modifier ce style de caractère dans leur modèle LO.
Une fois les corrections effectuées, on peut effacer le taguage (gras ou surlignement) en utilisant notamment AltSearch et en cherchant/remplaçant le style de caractère "Accentuation forte" par le style de caractère "Style par défaut".
le 01 octobre 2019 à 07:33
Pas besoin de AltSearch, vous pouvez effacer les tags sur les mots en sélectionnant l’option “Aucun”.
le 01 octobre 2019 à 09:07
Merci! C'est effectivement beaucoup mieux.
le 01 octobre 2019 à 09:42
Bonjour

J'ai utilisé le Recenseur et l'accentuation forte pour signaler les mots inconnus du dictionnaire pour un livre. Voici ce que j'ai constaté:

Le Recenseur signale par exemple 200 mots inconnus que je "tague" avec l'accentuation forte à fin d'examen. Compte tenu du nombre de signalements, je fais défiler les pages (on pourrait aussi sauter d'un signalement à l'autre s'ils étaient moins nombreux), et corrige à vue ce qui doit être corrigé, soit une majorité de ces 200 mots, disons 150. C'est un ordre de grandeur normal car il peut y avoir nombre de noms propres à la graphie correcte.

Après correction, je supprime le style de caractère "accentuation forte" en sélectionnant l'option "Aucun". En dépit de cela, les mots corrigés (modifiés) restent avec leur style de caractère original puisqu'ils ne sont désormais plus signalés comme inconnus. Je n'ai trouvé comme solution que de recourir à AltSearch pour finir le travail, ce qui à mon avis constitue une complication non souhaitable. L'autre solution en amont consisterait à réécrire complètement à chaque fois le mot fautif en veillant à ce que le style de caractère disparaisse complètement. Pour corriger le mot transplantalion, il ne suffirait plus de permuter une lettre...

La suppression globale des surlignements n'entraînait pas une telle complication.

C'est pourquoi, il me semble que la suppression de la possibilité de recourir à des surlignements ne constitue pas forcément un progrès pour le Recenseur.

Il me semble que les surlignements sont à privilégier pour les signalements éphémères (à fin de correction) et les styles de caractère pour les signalements durables (tags de langue, etc.) destinés à survivre à un changement de format.
le 17 octobre 2019 à 10:02
Quel est l’intérêt de taguer avec le bouton [>>>] ? Avez-vous vu que la fenêtre n’était plus modale ?
Vous pouvez passer d’une occurrence à l’autre sans avoir besoin d’étiqueter.

on pourrait aussi sauter d'un signalement à l'autre s'ils étaient moins nombreux


Qu’est-ce qui l’en empêche ?
le 17 octobre 2019 à 12:37
Oui j'ai vu que la fenêtre n'était plus modale. Le bouton >>> offre un mode ponctuel de correction qui est bienvenu. Lorsqu'il y a beaucoup d'erreurs, je préfère parcourir d'abord le livre. Mais cela n'empêche pas de faire ultérieurement des corrections ponctuelles pour s'assurer que l'on n'a rien raté lors du passage précédent. C'est -pour moi - l'occasion d'utiliser le bouton. Mais d'autres peuvent bien sûr procéder différemment.

Sinon, j'ai voulu voir aussi ce qu'apportait le nouveau style de caractère par rapport au surlignement que vous avez supprimé. Le progrès n'est pas évident.

le 17 octobre 2019 à 16:56
Les deux styles de caractères proposés sont les plus couramment utilisés. Pour rappel, ces styles, comme tous les styles, sont modifiables et peuvent ressembler à ce qui vous plaira.
le 18 octobre 2019 à 09:30

Notification par e-mail    0