OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteChanger la couleur des surlignements faits par le Recenseur de mots

Changer la couleur des surlignements faits par le Recenseur de mots

Bonjour

Ma question est dans le titre. Je l'avais fait, il y a longtemps mais je suis lassé de la couleur bordeaux. Peut-être s'agit-il d'une option qui a été désactivée?

Grammalecte 1.3.2.
L.O. 6.3.1.2.
Archlinux
le 28 septembre 2019 à 16:05
Bonjour,

Non, il n’y a jamais eu le choix de la couleur. Mais peut-être ai-je changé la couleur autrefois ?
le 28 septembre 2019 à 16:50
Autoriser le changement serait-il compliqué?

pix.toile-libre.org…
le 28 septembre 2019 à 17:43
Non, mais superflu.
À quoi bon complexifier une interface pour ça ? Le soulignement en rouge est fait pour détecter les mots sélectionnés. Il n’a pas vocation à demeurer.
Si vous pensez que le rouge sombre n’est pas une couleur appropriée, je peux la changer.
le 29 septembre 2019 à 09:25
J'aurais des scrupules à vous proposer un choix qui ne peut être que personnel.

La fonction principale du surlignement est d'attirer l'attention. Le plus souvent, elle n'a pas vocation à être pérenne et à apparaître dans le document imprimé.

Le manque d'un choix que vous jugez surperflu est en net contraste avec le choix étendu que permet l'option "couleur de l'interface". En ce qui me concerne, la couleur du surlignement du Recenseur importe plus que celle de toutes autres couleurs proposées dans l'option officielle de LO citée plus haut que je ne vois jamais en pratique (à l'exception des insécables et des hyperliens).

Le surlignage du Recenseur est important pour moi parce que je l'utilise à chaque édition d'un nouveau livre. Une fois la mise en page achevée, je fais défiler l'intégralité du livre (mode lecture) en vérifiant au passage - et corrigeant le cas échéant - les mots inconnus que le Recenseur a surlignés. Comme le Recenseur le permet, je ne sélectionne pas les entrées les plus peuplées. Il serait contre-productif de sélectionner la graphie majoritaire d'un nom propre (disons: Thunberg, 200 occurences) alors que Thuberg (1 occurrence) et Thubeng (1 occurrence) sont les seules à corriger.

Cette étape est doublement utile puisque j'ajoute aux surlignements du Recenseur les surlignements de mots, caractères et ponctuations suspects realisés par un autre outil.

J'efface ensuite la totalité des surlignements.

Pour m'assurer que j'ai bien tout corrigé, je recommence la même vérification mais en mode recherche (c'est-à-dire en sautant d'un surlignement à un autre). Cela permet d'éliminer le reliquat qui a échappé à ma vigilance (genre ponctuation douteuse, signe |, etc.)
le 29 septembre 2019 à 10:46
Le bordeaux n’attire pas assez l’attention ?
Vous dites que vous vous êtes simplement lassé de la couleur bordeaux. Ça semble une raison accessoire.
le 29 septembre 2019 à 12:17
Je m'en suis lassé pas pour des raisons esthétiques mais parce qu'elle me rend la lecture de certains mots pénible (genre fille, fils, fît, etc.)
le 29 septembre 2019 à 12:53
C’est-à-dire ? Je ne comprends pas.
le 29 septembre 2019 à 13:10
...

Prenez ma proposition comme une marque d'intérêt envers le surlignement.

Comme vous le savez puisque vous vous en êtes déjà plaint, Grammalecte souffre depuis longtemps de sa dépendance envers LibreOffice pour la visualisation de ses signalements. Même si les ondulations ont récemment été graissées, on ne peut toujours pas passer d'une erreur à la suivante en mode recherche. En ce qui me concerne, je continue toujours à rater de nombreux signalements par exemple en matière de ponctuation. C'est pourquoi, à mon vif regret, j'utilise depuis longtemps d'autres outils, pas forcément meilleurs, tout simplement parce qu'il surlignent les erreurs et les rendent ainsi cherchables.

Bien que cela ne concerne que les mots inconnus du dictionnaire, Grammalecte avec son Recenseur de mots, a pu enfin s'affranchir partiellement de ce mode de visualisation imposé et peu performant. Il semble regrettable de ne pas chercher à tirer le meilleur parti de cette opportunité.

Les signalements du Recenseur pourraient servir ensuite de démonstrateur pour convaincre les développeurs de LO d'accorder enfin au mode de signalement des erreurs l'attention qu'il mérite. Aujourd'hui, avec toutes les options qu'il propose pour son interface, LO permet de surligner à tout-va mais malheureusement pas là où il le faudrait...
le 29 septembre 2019 à 18:11
OK, mais vous ne répondez toujours pas à la question. En quoi la couleur bordeaux est-elle problématique pour ce dont vous parlez ?
Quelle couleur ne serait pas problématique ?
le 29 septembre 2019 à 19:41
Le libre choix de la couleur, d'ailleurs généralisé sur LO, me paraît préférable à une couleur imposée. Il me faudrait sans doute plusieurs essais avant de choisir celle qui me convient le mieux. Mais mon choix, adapté à ma vision, à mon arrière-plan éventuel, à mon goût ne serait probablement pas celui de mon voisin. C'est la vie... Cela vous étonne?

Même si la tête de veau est, paraît-il, excellente, je n'en mangerais certainement pas tous les jours.

pix.toile-libre.org…
le 29 septembre 2019 à 20:53
Bon, peu importe, j’ai dégagé le soulignement direct, que j’ai remplacé par un bouton pour pointer directement sur les mots sélectionnés.
le 29 septembre 2019 à 21:43
Voilà, ça a été difficile, mais ça fonctionne.
J’ai ajouté l’Accentuation forte dans les styles de caractères possibles.
le 29 septembre 2019 à 22:13
Merci de votre aide en vous priant de pardonner mon insistance.
le 29 septembre 2019 à 23:03

Notification par e-mail    0