OK
AJAX error!

Les forumsDictionnaireGraphies épicènes dans le dictionnaire

Graphies épicènes dans le dictionnaire

Bonjour

Pour commencer, désolé si le sujet a déjà été invoqué mais je n'ai pas trouvé de moteur de recherche dans le forum.

Est-il possible / prévu dans grammalecte d'utiliser la nouvelle orthographe pour le genre des noms, tel que

administrat.eur.rice
trésori.er.ère
président.e

Merci
le 30 mars 2020 à 10:02
Bonjour,

Pour qu’il s’agisse d’une nouvelle orthographe, il faudrait que ce soit normalisé, c’est-à-dire que ça suive des règles cohérentes. Or, pour l’instant, tout le monde fait n’importe quoi. Zéro cohérence, zéro accord sur ce que doivent être ces graphies. Par ailleurs, tout le monde est loin d’être d’accord (c’est un euphémisme) sur la nécessité de ces graphies.

Bref, ce sont de nouvelles graphies mais ce n’est pas une nouvelle orthographe.

Cela dit, ça fait longtemps que Grammalecte essaie de normaliser l’usage de ces nouvelles graphies avec une option activée par défaut, mais c’est très compliqué à gérer parce que tout le monde écrit ça n’importe comment.

Vous-même ne connaissez visiblement pas l’«orthographe» la plus courante en la manière : [[ lien supprimé, inexistant ]] [PDF]
le 30 mars 2020 à 11:30
Bonjour,

Sachez qu’il est possible d’utiliser «Hunspell inclusif»:
github.com…

Admin, le lien que tu as fourni n’est plus valide (le mot-clé static sont des indicateurs que c’est un lien temporaire), et il m’est impossible de retrouver le document que tu as partagé. Je suppose que le document fait références aux graphies du type administrateur·rice plutôt qu’administrat·eur·rice.
le 07 avril 2020 à 18:26
Ah oui, ce document est payant visiblement. Plus disponible.
Bon, de toute façon, ce n’était pas un document officiel, mais simplement ce que j’avais trouvé de plus cohérent. Ce qui ne signifie pas pour autant que tout le monde suivait cette logique. Sur Slate, par exemple, il en ont une autre.
Mais d’une manière générale, c’est le chaos et la confusion qui règnent pour l’instant.

Dans le document en question, les graphies retenues étaient du genre :

programmeur·euse
travailleur·euse
chroniqueur·euse·s
entraineur·euse·s
gouverneur·e
professeur·e·s
ambassadeur·rice ambassadeur·rice·s
acheteur·euse·s
transporteur·euse·s
administrateur·rice
acteur·rice·s
administrateur·rice·s
inspecteur·rice·s
modérateur·rice·s
sénateur·rice·s


C’est la logique de normalisation que j’ai suivie, parce qu’il faut bien faire un choix quand on normalise.
le 07 avril 2020 à 18:34

Notification par e-mail    0