OK
AJAX error!

Les forumsGrammalecteGestion du signe − (moins)

Gestion du signe − (moins)

Bonjour,
L’ajout d’une option pour le signe − est vraiment géniale. J’apprécie beaucoup.
Dans mon utilisation, je rencontre cependant quelques soucis. On devient exigeant.
Si j’écris :
— 200 V, c’est bien trop !
On ne me propose pas de mettre le signe moins
Alors que si j’écris :
C’est bien trop – 200 V !
D’ailleurs dans ce cas, dès que le signe moins est ajouté, il est ensuite proposé de mettre l’espace insécable devant l’unité. Si on pouvait faire les deux d’un coup, ce serait super

Si jamais, on a choisi le tiret en écrivant
C’est bien trop – 200 V !
Grammalecte ne propose pas le moins dans les options, c’est dommage

Voilà quelques pistes pour améliorer cette gestion du signe moins, si possible bien sûr

Pierre

le 14 juin 2020 à 11:02
Bonjour,

Le signe “moins” n’est proposé que si le tiret est accolé au nombre et uniquement si nous ne sommes pas en début de ligne, auquel cas la règle concernant les énumérations a préséance, attendu qu’il est jugé rare qu’une phrase commence par un nombre négatif (mais peut-être est-ce à rectifier ?).


Si on pouvait faire les deux d’un coup, ce serait super


Comme ce n’est pas les mêmes options et que les risques d’erreur sont malheureusement trop grands, c’est difficilement envisageable.

C’est bien trop – 200 V !
Grammalecte ne propose pas le moins dans les options, c’est dommage


C’est rectifiable facilement, mais je me souviens avoir hésité à le faire, parce le signe moins, c’est de la typographie avancée et que beaucoup de gens ne sauront pas faire la différence et qu’il est difficile d’expliquer tous les cas de figure.
le 15 juin 2020 à 08:33
Maintenant, le signe moins est aussi proposé en début de phrase s’il est accolé au nombre.
Pour le deuxième cas, c’est trop compliqué et risqué.
Pour le troisième, j’hésite toujours.
le 15 juin 2020 à 09:05
Bonjour,
Super, pour l’option en début de ligne

Pour la seconde, je comprends que ce soit plus compliqué, dans mon esprit le fait qu’une unité suive le nombre renforce l’idée que ce puisse être un signe moins.

Dans ma troisième proposition il y a une boulette
la phrase est : « C’est bien trop –200 A »

Il n’y a pas d’espace entre le tiret et le nombre. À l’utilisateur de supprimer l’espace devant le tiret s’il veut un signe moins

Pour la difficulté de comprendre les possibilités (énumération, dialogue, signe moins) qui risquent d’être incomprises par la plupart des utilisateurs, est-ce que une option générale « contenu scientifique » dans les options générales ne serait pas une solution ? Je sais que vous n’y êtes pas trop favorable, il y a déjà beaucoup d’options.
Cela permettrait peut-être de se lâcher un peu. Il y a un tas de possibilités pour gérer proprement les contenus mathématiques
Proposer par exemple une espace fine derrière les fonctions trigonométrique (cos, sin, tan) et a, b, p, q, x, y, α, β, γ, ψ, φ, θ, π, δ, ω, rendrait la lecture de ces équations bien plus lisibles

Pierre
le 15 juin 2020 à 10:58
Le problème, c’est que toutes ces questions d’espaces sont gérées par les anciennes règles (par expressions régulières) qui sont moins faciles et plus contraignantes. L’autre problème, c’est la contextualisation qui est toujours difficile, il n’est pas évident de gérer les unités de mesure.

Mais rien n’empêche d’ajouter des règles pour sinus, cosinus, etc. À vous de répertorier ça (car j’ai oublié toutes ces choses). Moi, j’écrirais «sin(γ)» et pas «sin γ», parce qu’à mes yeux c’est une fonction, donc le paramètre se met entre parenthèses. Je n’écris plus du tout de maths, j’ai probablement tout oublié.
le 15 juin 2020 à 11:57

Admin :
Moi, j’écrirais « sin(γ)» et pas « sin γ», parce qu’à mes yeux c’est une fonction, donc le paramètre se met entre parenthèses. Je n’écris plus du tout de maths, j’ai probablement tout oublié.



En fait ça dépend un peu du contexte. Du strict point de vue de la rigueur d’écriture vous avez raison, mais pour alléger l’écriture, lorsqu’il n’y a pas d’ambiguïté, on (je) préfère faire simple

Je vais écrire « le cos φ est proche de 1 » plutôt que « le cos(φ) est proche de 1 »

De même je vais préférer « cos x =… » plutôt que « cos(x) =… »
Donc en général réservé au cas où derrière la fonction trigo il n’y a qu’un seul élément

En mettant « cos a » dans la barre de recherche de Google et en recherchant les images, on voit bien quels sont les usages

Pierre
le 15 juin 2020 à 13:21
Pour moi, l’omission des parenthèses est surtout lié à la flemme de les écrire/saisir. Un peu comme les accents sur les majuscules : il y en a qui ont commencé à faire ça et d’autres l’ont pris comme une normalité.
Alors si en plus un correcteur le propose, qui plus est un correcteur grammatical censé être plus juste, ça va devenir n’importe quoi. On verra fleurir des formules totalement imbitables à cause de l’usage abusif de la chose.

Exemple de pratiques qui ont littéralement fleuri à cause des correcteurs orthographiques :
— Je t’envoie un mail. (En parlant d'un courriel et non du moyen de locomotion)
— Je suis entrain de faire quelque chose.
le 15 juin 2020 à 23:11
Bonjour,
Dans « Le petit typographe rationnel »
on trouve page 12 :
Les opérateurs « définis », comme sin, log, tan, etc., sont notés en romain.
On écrira donc cos² x + sin² x = 1.
Une fonction qui n’est pas un opérateur mathématique connu est noté
comme une variable, c.-à-d. en italique ; on écrira donc :
Soit la fonction f telle que f(x) = sin(3x + ¼). »

De même que dans « RÈGLES FRANÇAISES de TYPOGRAPHIE MATHÉMATIQUE » d’Alexandre André
« 1. Gestion des espaces
Image par une fonction ou un opérateur. Certaines fonctions et d’autres opérateurs sont composés sans parenthèses ; dans ces cas, qui doivent rester aussi rares que possible, une espace fine insécable est alors utilisée pour séparer la fonction ou l’opérateur de la variable :
sin² x ln 3 Im z det u Ker f Supp µ »

Pierre
le 16 juin 2020 à 00:15
Les parenthèses seront proposées en premier et l’espace insécable en second, attendu qu’il ne s’agit que d’une tolérance d’écriture admise, mais pas forcément recommandée.

Le signe “moins” sera aussi dorénavant proposé pour les traits d’union isolés.
le 16 juin 2020 à 11:25

Notification par e-mail    1