OK
AJAX error!

Les forumsTribune libre[Linux] Grammalecte dans LibreOffice 5.4 et 6.3

[Linux] Grammalecte dans LibreOffice 5.4 et 6.3

Juste faire part ici de ma récente expérience : J’ai installé depuis un bon moment dans ma Debian, Libre Office 5.4 en remplacement du plus récent installé avec la version Buster de la distro.

Ceci Parce que même si je n'en ai qu'une utilisation basique, toutes les versions postérieures à cette 5.4, plantent la session lors de travaux sur fichiers assez lourds.

Inutile de vous dire que la version du correcteur inclus dans l'application téléchargée sur le site dédié ne voit quasiment rien de plausible et beaucoup de faux.

Je fais de la correction de traduction d'essais, c'est tellement bourré de fautes en tout genre qu'il y a de quoi craquer sans l'aide d'un bon correcteur, car à force de scruter le texte, je ne vois plus rien. J'ai donc tenté d'installer grammalecte dans ma version de LibO. Je n'ai pas compris le pourquoi de l'échec, mais rien à faire !

J'ai donc installé la dernière archive de LibO stable soit la 6.3. J'ai pu y installer grammalecte, ça s'est fait tout seul.
J'ai configuré les options. Si ça a le mérite d'être simple et très lisible, à l'usage c'est une catastrophe, pas la faute à grammalecte mais à son intégration dans une version de LibO qui plante à tout bout de champ (vieil ordi un rien fatigué)

les signes de corrections à faire ne s'effacent pas une fois la correction faite, certaines phrases bien que reprises à l'identique par copier/coller ne montrent pas les mêmes erreurs ou des faux positifs dans l'une et pas dans l'autre, parfois la totalité du texte disparait ou un style totalement étrange prend la place de celui en vigueur dans le fichier et il faut fermer l'application puis l'ouvrir de nouveau…Bref une galère !

En désespoir de cause, je sauvegarde à part ma config de LibO avec grammalecte installé, je restaure une image disque de mon système d'avant l'installation de Libre Office 6.3. et copie/colle ma config sauvegardée à la place de celle restaurée.

Je me retrouve donc avec la version LibO 5.4 qui ne plante pas, avec grammalecte cette fois installé et opérationnel. Bien sûr je perds en visibilité, car les options graphiques de l'extension ne sont pas prises en compte, seuls les traits fins ondulés rouges ou bleus de la suite sont utilisables, mais quel plaisir de pouvoir corriger sans plantage, avec les erreurs facilement détectées, les faux faciles à reconnaître, retrouver la sélection au clic droit qui permet l'ajout direct dans un dictionnaire perso créé juste pour le fichier (possibilité qui n'existe plus dans LibO 6.3 ou de toute façon le clic droit n'est même pas opérationnel les 3/4 du temps si la sélection fait moins de 3 caractères)

Je suis donc heureux avec ce couple LibO 5.4/Grammalecte 1.10. qui me facilite grandement la tâche, même s'il faut parfois se creuser la tête pour comprendre un signalement d'erreur sur un mot bien écrit puisque les couleurs différentes ont disparu (juste un espace insécable manquant ou en trop peut faire un faux, obligation donc de les rendre visibles)

Donc avis aux possesseurs d'ancien matériel informatique ou recyclé, qui veulent quand même pouvoir bosser à l'aise avec Libre Office.
le 01 juillet 2020 à 14:34
C’est comme ça depuis le début, il y a toujours des distros avec lesquelles ça fonctionne mal ou pas du tout, et on ne sait pas pourquoi.

Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle Grammalecte fonctionne mal avec LibreOffice 6.3 chez vous, car il n’y a a priori aucune raison pour que ça fonctionne différemment qu’avec LibreOffice 5.4.
C’est malheureux à dire, mais mon point de vue, c’est que les distributions Linux font globalement de la merde. Hormis les habituelles corruptions de profil qui concernent autant Linux que Windows (c’est une fragilité de LibreOffice), 99 % des autres problèmes concernent uniquement Linux, avec le trop habituel non respect des dépendances requises (Python) et les modifications intempestives des logiciels qui provoquent des dysfonctionnements nouveaux auxquels on ne comprend pas grand-chose, au milieu desquels les extensions ne peuvent que survivre.

Mon point de vue, c’est qu’il vaut en général mieux installer une version vanilla de LibreOffice, ça résout la majeure partie des problèmes, même si ce n’est pas garanti.
le 02 juillet 2020 à 10:44
"Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle Grammalecte fonctionne mal avec LibreOffice 6.3 chez vous, car il n’y a à priori aucune raison pour que ça fonctionne différemment qu’avec LibreOffice 5.4."
Tout comme il ne devrait y avoir aucune raison pour que LibO 6.3 plante, (même sans Grammalecte installé, qui, je le re-dis, n’est en rien responsable de cette situation) et pas LibO 5.4…
Et pourtant…

À la fondation, on m’avait expliqué que pour les distros Debian et forks, c'était un souci d'intégration de GTK 3* et que les distros gérant encore GTK 2 n'avaient pas de problème. C’est possible, car LibO 5.4 version deb fonctionne avec GTK 2 et 3 alors que 6.3 n’intègrent plus GTK 2 puisque les dernières versions des OS Linux non plus.(mais on peut toujours réinstaller du GTK 2 dans le système, pas dans LibO)

Grammalecte fonctionnerait-il mieux dans une distro Linux avec LibO 6.3 et suivants sur un matériel récent ?

À priori j’ai toutes les raisons d’en douter, parce que la plupart des linuxiens que je connais, m’assurent n’avoir aucun problème avec LibO. Mais si je leur passe l'un de mes volumes à corriger, ou l’un de mes classeurs de plus deux cents feuilles, ou rien qu’une feuille de petits carreaux, extension odg à copier/coller sur un autre fichier… Leur session plante comme chez moi, même avec du matériel récent et une bonne dose de mémoire. C’est donc la preuve que LibO 6* fonctionne parfaitement… tant qu’on ne lui en demande pas trop sous Linux !

Pas de souci pour eux également avec LibO 5.4.

Pour savoir quelle version il me fallait, j’ai testé toutes les archives Flatpak depuis 5* jusqu’à trouver celle qui est reste compatible Debian Buster (à cause des dépendances) et qui soit capable dans LibO Draw, de copier-coller la feuille à petits carreaux sans souci, et la dernière version qui en est capable est précisément la 5.4.

Le souci semble donc, et j’espère me tromper, que la LibreOffice Foundation (bien que c'était son credo) n’ait plus la volonté de se prendre le chou avec la minorité Linux et son trop plein de distros dont la majorité d’utilisateurs ne se servent de LibO que pour faire un calendrier ou écrire une lettre de temps en temps.

Quant à dire que les distributions Linux font globalement de la merde, je ne suis pas d’accord, hormis les forks en tout genre, et il faut bien avouer que la pléthore dessert plus qu’elle ne sert, les distributions mères sont stables et suivies correctement. Les dépendances requises pour LibO sont toutes intégrées d’office avec la suite dans les dernières versions des OS. Quand on voit l’embonpoint qu’a pris la suite en quelques années, c’est devenu n’importe quoi, la multitude d’options qui ne servent quasiment jamais à la majorité d’entre nous et qu’on ne peut plus désinstaller comme avant les versions 4* pour ne garder que ce qui nous est utile en est une raison principale.

Ajouter sans cesse des options souvent en double-emploi (même si ça dépanne bien parfois) alors que des fonctions très utiles pour tous sont des galères à utiliser depuis des lustres sans trop d’espoir d’amélioration (clonage de format surtout) c'est tout bonnement du temps de cerveau surexploité inutilement. Mais c’est la mode pour tout dans ce monde, comme si se poser pour profiter de son labeur était un péché mortel !

La récup’ d’ancien matériel informatique recyclé est entré dans les mœurs, or ils ne peuvent fonctionner que sous OS Linux puisque Microsoft est incompatible et refuse de s’y installer. Il va donc bien falloir que les dev’ de logiciels créés à l’origine pour le libre mais étendus au multi-plateforme recommencent à y revenir.

Pardon d’avoir égratigné LibO mais qui aime bien châtie bien aussi !
Ce qu’éventuellement, si besoin, je n’hésiterais pas à faire avec Grammalecte… Quand j’aurai compris le fonctionnement du site.



le 04 juillet 2020 à 15:32
Je ne sais pas quoi vous dire.
Il y a quelque temps, LibreOffice a purgé pas mal d’options pourtant… Je ne sais pas quelles nouvelles options sont apparues pour susciter votre ire, mais peu importe.

Grammalecte fonctionnerait-il mieux dans une distro Linux avec LibO 6.3 et suivants sur un matériel récent ?


C’est du pur Python. Tout dépend donc de la VM Python.
Ça va plus vite, mais a priori c’est pareil.

Les dépendances requises pour LibO sont toutes intégrées d’office avec la suite dans les dernières versions des OS.


Les dépendances pour Python ne sont pas toujours respectées, loin de là.
Combien de Python 2 au lieu de Python 3 ? Ça m’a bien cassé les pieds, ces histoires.
Heureusement, Python 2 est en train d’être abandonné, et ce n’est vraiment pas trop tôt.

la LibreOffice Foundation (bien que c'était son credo) n’ait plus la volonté de se prendre le chou avec la minorité Linux


Vu tout le code dédié à Linux et à l’intégration, ça m’étonnerait.

Quant à Grammalecte, c’est du pur Python ou JavaScript, la plateforme importe peu. Il y a juste encore un problème avec Linux et ces innombrables bureaux, qui fait qu’une boîte de dialogue peut être trop petite sur un bureau est trop grosse sur un autre, et que les widgets se télescopent parfois.
le 04 juillet 2020 à 16:00

Notification par e-mail    1