OK
AJAX error!

Les forumsLanguageToolRègle au sujet de l'écriture épicène

Règle au sujet de l'écriture épicène

Bonjour, tout le monde,

un utilisateur a critiqué la règle grammalecte_eepi_écriture_épicène_singulier, qui dit, par exemple si l'on écrit "un­·e" : "Écriture épicène imprononçable. Préférez écrire lisiblement."

Effectivement, si quelqu'un prend le temps de taper ALT+0183, c'est qu'il a une opinion claire au sujet. La prononçabilité n'est pas un argument à la hauteur du discours sociétal dont cela relève.

Pourriez-vous envisager de changer le message associé à cette erreur (et les autres règels associés) ? Il serait probablement mieux d'être moins prescriptifs et dire quelque chose comme "Si votre texte est destiné à être lu à haute voix, il peut être préférable d'utiliser l'écriture inclusive explicite.", avec les mêmes suggestions.
le 01 septembre 2020 à 09:55
Bonjour,

En effet, vous avez raison, il est inutile de signaler si le point médian est déjà choisi. C’est un choix discutable que j’ai fait à ce moment-là pour ce cas précis, sans y songer plus avant. Et réflexion faite, c’est un faux positif que je vais corriger.

En revanche, c’est un argument très discutable de dire qu’une langue doit renoncer à la prononçabilité, surtout quand on peut faire inclusif et prononçable sans difficulté.
Certes, il y a parfois une certaine lourdeur à faire tout prononçable, mais il y a aussi souvent une certaine lourdeur à mettre des points médians partout. J’ai vu les deux cas : des textes indigestes à cause d’une surabondance de formulations longues et inclusives et des textes illisibles à cause d’une surabondance de points médians. Les deux cas de figure m’ont semblé à éviter.
C’est pourquoi la position de Grammalecte est plutôt intermédiaire : suggérer la prononçabilité et/ou les points médians selon les cas de figure.

Quant aux messages, alors là, je ne sais pas trop… Je préfère toujours être laconique que long (si c’est possible, ce n’est malheureusement pas toujours le cas), notamment parce qu’il m’a été rapporté (et je n’en doute guère) que plus un message est long, moins il a de chances d’être lu, beaucoup d’utilisateurs (surtout jeunes?) ayant tendance à cliquer sans toujours lire.
Tous les informaticiens connaissent le cas des utilisateurs qui ne lisent pas du tout les messages d’erreur, surtout quand ça pourrait leur être utile…

Le message est prescriptif, certes, mais c’est le rôle du correcteur grammatical, et tous les autres messages sont prescriptifs eux aussi. Nul n’est tenu de souscrire au message, d’appliquer la correction ou de laisser l’option activée. Le message n’est qu’un message. Les longues (re)formulations, personnellement, me saoulent, j’ai l’impression qu’on me prend pour un débile à qui il faut expliquer les choses gentiment. J’ai horreur de ça.
Question de caractère, j’imagine.

D’ailleurs, ce “préférez” dans mon message est déjà, pour moi, une manière d’arrondir les angles.

Dans bien d’autres messages d’erreur, c’est bien plus directif. Exemples :

— Avant « etc. », il faut mettre une virgule.
— Une de ces ponctuations est superflue.
— Graphie désuète. Au lieu d’une apostrophe, employez plutôt un trait d’union.
— Confusion : “à” est une préposition. Pour le verbe avoir, écrivez “a”.



Je préfère nettement les messages simples, directs, sans rond-de-jambe.
Mais, rassurez-vous, je vais quand même réfléchir à ce cas précis. :)
le 01 septembre 2020 à 11:03
C’est corrigé.
“Un·e” ne sera plus signalé. Et j’ai modifié certains messages d’erreur.
Pour le cas qui nous occupe, j’ai laissé le choix et le message est simple : “Utilisez les points médians ou écrivez en toutes lettres.”
J’en ai profité pour harmoniser certains détails.

Je vais peut-être encore faire des ajustements pour donner plus de choix sur certains cas difficiles. Ça demande réflexion.

Juste la 1001ᵉ modification de ces règles…
le 01 septembre 2020 à 14:03
Merci beaucoup pour votre aide !

Ce sujet est effectivement très sensible. Merci de tout le temps que vous y avez déjà dédié !
le 03 septembre 2020 à 10:11

Notification par e-mail    0